Rejoignez moi sur mes réseaux sociaux, et sur ma chaine youtube !

Comment se faire des amis ?

Améliorez votre communication et apprenez à développez votre réseau !

Comment se faire des amis ?

Amis courant dans un champs

Comment se faire des amis est un thème récurrent sur internet. Ce n’est d’ailleurs pas un thème propre à notre génération, car il a inspiré un livre qui s’appelle littéralement “Comment se faire des amis ?” écrit par Dale Carnegie et ce… en 1936 ! C’est dire à quel point ce sujet importe aux yeux des gens. 

Le livre Comment se faire des amis (du titre anglais “How to win friends and influence people” Comment gagner des amis et influencer les autres NdlT.) est un incontournable du développement personnel. Beaucoup d’articles parlent à la fois du livre et des astuces des rédacteurs pour effectivement se faire des amis. 

En ce qui me concerne, cet article participe à l’évènement interblogueurs que j’organise sur ce blog ! Pour voir de quoi il s’agit, je vous invite à lire l’article qui en parle 😉 . J’ai d’ailleurs déjà publié un article qui suit un peu la même trame qui s’intitule “Comment se faire un réseau à partir de zéro ?“. Cet article était plus tourné carrière et monde professionnel. D’où mon envie d’écrire sur l’amitié aujourd’hui.
Aussi, mon objectif est comme d’habitude de décrypter et analyser les principes fondamentaux qui régissent les rapports humains, puis de vous proposer des astuces “pratico-pratiques” applicables dès aujourd’hui. C’est parti ! 

 

 

Pourquoi cherche-t-on à se faire des amis ? 

 

Et oui, cette question peut paraitre bête, et la réponse “évidente”. Mais avant de passer à la pratique, prenons quelques instants pour comprendre ce qui nous pousse à vouloir nous entourer d’amis. Comme l’expliquent de nombreux proverbes populaires, comprendre comment fonctionnent les choses où comprendre pourquoi nous rencontrons un problème est capital pour y apporter la meilleure solution possible. Ce n’est pas pour rien que les thérapies commencent par une analyse poussée de soi-même pour comprendre ce qui se passe dans nos vies. 

Nous avons besoin des autres pour exister

Une question de survie

C’est un fait, nous avons besoin des autres pour nous épanouir. L’humanité en tant qu’espèce a su survivre et évoluer parce qu’elle l’a fait en groupes. J’explique en long et en large l’impact de l’évolution sur notre fonctionnement et nos réactions dans mon guide “6 techniques pour améliorer votre communication dès aujourd’hui”. Je vous invite donc à le télécharger si ce n’est déjà fait 😉 . 

En résumé, j’y explique que jusqu’à il y a quelques centaines (voire dizaines) d’années, la survie dépendait de notre appartenance à un groupe. Une exclusion du groupe, quelle qu’en soit la raison, entrainait la mort et croyez-moi : une mort certaine. Il devient très compliqué de chasser seul, de se protéger des bêtes sauvages et des autres tribus, d’avoir toutes les connaissances nécessaires à la survie (les lieux de cueillettes et de pêche, allumer un feu etc.). 

Pour les plus sceptiques d’entre vous, je veux bien pousser l’exemple jusqu’au bout. Supposons que seul, un individu arrive effectivement à survivre. Il ne pourra se reproduire car n’appartenant à aucun groupe, l’occasion de lui sera pas donnée de le faire. Lui et sa “lignée” s’éteindra avec lui. Je sais, c’est un peu glauque mais je trouve intéressant de retourner aux fondements de notre fonctionnement. 🙂  

Comment se faire des amis dans la nature

L’un de nos besoins primaires

Pour mettre un peu de gaité dans mon propos, on peut également faire le lien avec la liste des besoins qui régissent notre existence. Comme l’explique Maslow, viennent en premier les besoins “physiologiques” : respirer, boire, se nourrir, dormir et se reproduire. En second on retrouve le besoin de sécurité. Avoir un toit sur sa tête, être dans une société où l’on ne risque pas de se faire tuer en marchant dans la rue, avoir une certaine sécurité de l’emploi sont des nécessités dont il est difficile de se passer. 

En troisième position se trouve : le besoin d’appartenance. Ô combien important pour une écrasante majorité d’entre nous (pour ne pas dire, la totalité d’entre nous). Faire partie d’un groupe social – au travail, en famille, au sein d’un club ou d’une association, dans notre groupe d’amis – se sentir appartenir à un groupe est une force incroyable et une sensation des plus épanouissante. 

Vous avez du mal à cerner ce que je veux dire ? Quelle a été votre réaction lorsque, lors d’un voyage à l’étranger vous avez rencontré quelqu’un de la même nationalité que vous ? Quelle est votre sensation lorsque vous vous rendez compte que votre interlocuteur supporte la même équipe sportive que vous ? N’est-il pas plaisant et réconfortant de retrouver sa famille ou des amis après une longue absence ? Qu’éprouvez-vous lorsque qu’après plusieurs années, vous retrouvez quelqu’un qui a fait la même école ou qui a fréquenté les mêmes établissements que vous ?

Je suis quasi-certain de pouvoir trouver la réponse à chacune de ces questions 😉 . Nous sentir appartenir à un groupe est extrêmement agréable voir vital pour se développer et s’épanouir. Ce sont donc les deux raisons fondamentales qui nous pousse à vouloir se faire des amis, mais ce n’est pas tout !

Nous nous sentons libre de choisir nos amis 

Un autre mécanisme à l’oeuvre dans la volonté de se faire des amis est le fait que nous les choisissons ! Du moins, c’est ce que nous croyons. Sans tomber dans la croyance populaire, une expression que je trouve intéressante à analyser est “On ne peut pas choisir sa famille, mais on peut choisir ses amis”. Le but n’est pas de développer sur la véracité de cette expression ou son côté fataliste. Mais même au sein des proverbes connus de tous, on retrouve cette notion de choix

Il est très important pour notre égo et l’image que nous avons de nous-même de croire que tout ce que nous faisons, nous le faisons par choix et non parce que ça nous est imposé ou induit d’une quelconque manière. Vous avez choisi tel modèle de voiture et pas un autre car c’était votre choix. Pas parce que vous avez vu beaucoup de publicité pour cette marque ou que le vendeur vous a orienté vers celle-ci. Vous avez choisi de regarder telle émission à la télé et pas une autre car c’est celle qui vous plaît. Pas parce que la chaîne connait les besoins et désir des téléspectateur et a donc prévu de diffuser cette émission. Vous avez choisis d’avoir telle croyance parce que c’est la plus sensée des choses à fairePas parce que votre environnement vous y a fortement incité tout au long de votre vie. 

On commence à verser dans le domaine du philosophique et ce n’est pas le but. L’objectif est juste d’illustrer mon propos en ce qui concerne notre besoin de faire des choix et la liberté qui y est liée. Allez, une dernière pour la route que je tiens de Jeffrey Gitomer, gourou de la vente aux États-Unis : 

Les gens détestent qu’on leur vende, mais ils adorent acheter…

Si cette analyse vous intéresse, je vous invite à consulter mon article qui traite des 6 techniques pour convaincre efficacement, où je développe sur ce besoin de faire croire que l’idée d’acheter vient de l’acheteur et pas du vendeur. 

Pour conclure, on veut choisir nos amis. Ils sont une composante essentielle de notre vie et on aime croire que l’on choisit de s’entourer de gens qui nous correspondent et qu’on est fier de présentés aux autres. Combien de fois avez vous fièrement dit “J’ai un ami qui…”, nos amis nous définissent et sont une source d’épanouissement. 

Assez parlé de théorie, passons à la pratique 😉 

 

 

Commencer par se connaître soi-même

 

Oui, ça sonne très développement personnel. Je n’ai jamais caché sur ce blog que le développement personnel est à la fois un thème récurrent de mon site et une composante essentielle de ma vie.

Se faire des amis n’a rien d’anodin comme nous avons pu le voir dans la première partie de cet article. Il est donc tout naturel de s’attarder sur le fait de se connaître soi-même avant de savoir comment et de qui s’entourer. 

Qui êtes-vous et de quoi avez-vous envie ? 

Si notre besoin d’appartenance et le choix de nos amis joue un rôle si important dans notre vie, autant savoir où on va non ? Je ne saurais mieux expliquer cela que Marie du blog Trouver-La-Bonne-Personne qui a écrit un article sur mon site sur le thème suivant : Comment attirer des personnes qui vous correspondent

Quelles sont les activités, idées, passions qui provoque le plus de bonheur chez vous ? Si vous deviez vous projeter dans 1, 5 ou 10 ans, où aimeriez vous être ? Quelles sont les personnes à avoir autour de soi pour y arriver ? Avez vous envie de partager des passions en commun avec vos (futurs) amis ou est ce qu’au contraire, vous souhaitez découvrir des horizons totalement nouveaux ? En fonction des réponses à ces questions, les lieux à fréquenter, les personnes à approcher et les habitudes à développer son différentes

L’importance de la connaissance de soi joue un rôle capital dans l’entourage que l’on se créé ou par lequel on est attiré. Ne perdez pas de temps à vouloir vous entourer des mauvaises personnes avec qui vous ne serez pas en “résonance“. Il faut que vous fassiez le choix difficile mais non nécessaire de vous entourer des bonnes personnes. Comme le disait Sun Tzu dans l’Art de la Guerre (livre que je recommande chaudement). 

Connais ton ennemi et connais toi toi-même

Certes, cette phrase peut être assimilée à la stratégie martiale comme à la vente. Mais je suis persuadé qu’elle s’applique à la stratégie à mettre en place en termes d’amitiés. Après tout, c’est pour ça que vous lisez ces lignes n’est ce pas ?

Apprenez à vous connaître avant de chercher à vous faire des amis à tout prix 🙂 . 

Quel impact a votre entourage sur votre vie ? 

Un groupe soudé

Les deux proverbes les plus connus qui me viennent en tête sont les suivants : 

  • Qui se ressemble s’assemble 
  • Les opposés s’attirent

Que l’on décide de croire à l’un ou à l’autre de ces proverbes, j’en comprends une certaine “fatalité”. Même s’il y a du vrai dans chacun des deux, cela présuppose que peu importe ce que vous ferez, vous allez soit être attiré par des personnes qui vous ressemble, soit chercher à vous rapprocher de personnes différentes. Personnellement, je serais plus du genre à dire : 

Vous êtes la moyenne des 5 personnes que vous fréquentez le plus

Cette citation est tirée de l’illustre coach en développement personnel américain Jim Rohn. Étant suffisamment explicite, je ne vais pas vous faire l’affront de vous l’expliquer. Qu’on s’accorde à dire qu’elle est pleinement véridique pour incomplète, je la trouve très intéressante. Quand on connait le rôle que joue notre environnement sur nos vies, on ne peut que s’attarder sur une telle déclaration. 

Si durant toute notre évolution on a été poussé à se rassembler, on peut raisonnablement penser que c’était par nécessité. Même si aujourd’hui appartenir à un groupe reste un besoin primaire, ne peut on pas s’entourer de personnes alignées avec ce que l’on recherche dans la vie et nos différents objectifs ? Si vous êtes la moyenne des 5 personnes que vous fréquentez le plus, quelles sont les personnes que vous voulez fréquenter ? 

Si vous avez des amis qui vous invitent régulièrement à aller boire des bières alors que vous préférez aller à une exposition artistique, ne serait il pas bon de changer d’amis ? Et inversement, bien entendu. Moi-même amateur de bonne bières (je n’ai pas déménagé en Belgique pour rien), je ne dis que rarement non à une soirée entre amis 😉 . Si votre objectif est d’avoir des discussion stimulantes et enrichissantes, d’avoir des amis qui vous tirent vers le haut quels que soient vos buts, pensez à vous entourer en conséquence ! 

 

 

Mais alors, comment se faire des amis ? 

 

Je n’ai pas oublié mon engagement concernant les conseils pratico-pratiques. Et puis… que serait un article participant à l’évènement interblogueurs “Les astuces pour faire des rencontres” sans…. Astuces pour faire des rencontres ! 😀  Dans ces premières parties je tenais surtout à éviter de tomber dans le piège classique du “voici mes X astuces pour vous faire des amis”. C’est un sujet très complexe et comme beaucoup de choses, cela dépend de la personne que vous êtes

Maintenant que vous connaissez les raisons qui nous poussent à vouloir nous faire des amis et que vous avez conscience de l’importance de vous connaître, voyons comment se faire des amis. 

Créez un “cercle vertueux”

Que veut dire se créer un cercle vertueux lorsqu’on parle de se faire de amis ? Je suis ravi que vous posiez la question ! 

Nous l’avons vu, notre environnement joue un rôle clé dans la personne que nous sommes et notre évolution (je parle ici de l’évolution personnelle, Ndlr). Pour se faire des amis qui sont alignés avec ce que l’on recherche et qui nous sommes, il est important d’entrer d’adopter une certaine posture. 

-> Éliminez les relations toxiques

Pour se faire des amis de qualité, il est primordial de connaître les relations que l’on ne veut pas avoir ! Je pense qu’il est beaucoup plus facile de savoir ce que l’on ne veut pas, pour arriver petit à petit à ce que l’on veut ! 

Pour illustrer mes propos, voici ce que personnellement quelques exemples de ce que je ne veux pas

  • Avoir des discussions sans intérêts parlant d’actualité négative, de télé-réalité ou de commérage
  • M’éloigner de mon objectif de faire une belle carrière 
  • Rester dans ma zone de confort et fréquenter toujours les même endroits/même ville

À contrario, je veux

  • M’épanouir socialement et rencontrer des personnes exceptionnelles
  • Apprendre de ces personnes
  • Découvrir le monde et ses richesses, tant en termes de cultures que de personnes
  • Avoir une bonne santé tant physique que mentale (et spirituelle ?)
  • Développer un blog sur la communication intéressant et enrichissant pour ses lecteurs 😉 

À partir de ces constats, je sais quels types de personnes je dois rencontrer et celles au contraire, à éviter. Faites le même bilan et vous saurez de qui vous devez vous rapprocher ! 

-> Allez là où se trouvent ces personnes !

Et oui, grande révélation ! Pour rencontrer les personnes dont vous souhaitez composer votre environnement, pas le choix… Il faut aller à leur rencontre ! L’avantage d’avoir fait le travail d’analyse ci dessus, est que généralement, on sait où rencontrer les personnes qui nous intéressent. 

Vous souhaitez faire davantage de sport et rencontrer des personnes motivantes ? Intégrez des groupes parlant de la discipline qui vous intéresse sur Facebook ! Inscrivez vous au club proche de chez vous, 

Vous souhaitez avoir des discussions philosophiques ? Rendez vous dans une bibliothèque ou dans un club de philosophie ! 

Vous aimez faire la fête ? Bon ça tombe bien, beaucoup de personnes aiment cette activité. Proposez à vos connaissances d’aller boire un verre ! 

Vôtre plus grand plaisir est de faire de l’auto-tamponneuse, trouver des personnes qui adorent ça aussi ! 😀 

Rencontrer des amis en auto-tamponeuse

Cette sous partie me mène à mon dernier point, ô combien important. 

Soyez enthousiaste et… entrepreneur ! 

Ceci est ma dernière grande révélation : Les gens ne vous attendent pas ! Pour rencontrer des personnes qui sont alignées avec ce que vous recherchez comme amis, il faut aller vers eux ! 

C’est d’ailleurs là toute la difficulté de se faire des amis. Beaucoup de personnes ont déjà leurs vies, leurs habitudes et leurs cercles d’amis. Que vous souhaitiez vous intégrer à un groupe ou créer le vôtre, en tous les cas être entreprenant est nécessaire ! Proposez des activités, d’abord à une ou deux personnes, puis à plusieurs ! Créer une émulation et des moments mémorables. Acceptez aussi les invitations que l’on vous fait. 

Les gens sont attirés par le mouvement et les personnes qui font des choses. Faites des choses ayant un rapport avec les personnes que vous voulez rencontrer ! 

La rétention est tout aussi importante que l’attractionEn d’autres termes, entretenir la relation d’amitié est tout aussi primordiale que de la créée. Quoi de mieux pour cela que de proposer des choses nouvelles ou en lien avec ce qui a fait votre amitié 😉 . 

 

 

Conclusion

 

Je propose rarement de conclusion dans mes articles mais celui ci comportant beaucoup d’informations théoriques comme pratiques, je me suis laissé tenter. 

Pour se faire des amis ce qui compte ce n’est pas tant le fait de rencontrer à tout prix pleins de personnes mais l’attitude et la démarche que vous allez adopter. Une fois le recul pris sur pourquoi vous voulez vous faire des amis, comprenez que le nombre de personne qui composent votre environnement ne compte pas autant que la qualité de ces relations. Cette qualité découle du degré de connaissance que vous avez de vous même et de ce que vous attendez dans la vie ! 

Une fois ces points clairement identifiés, adoptez la posture nécessaire à la rencontre de nouveaux amis (de qualité). Rien ne rassemble plus que les passions et le fait de faire ce que l’on aime. Allez à la rencontre de personne qui partage ces différents points 😉 .

 

C’est la fin de cet article. J’espère qu’il vous a plu, et qu’il vous sera utile. N’hésitez pas à me dire ce que vous en avez pensé. Si vous avez des remarques ou que vous n’êtes pas d’accord, faites le moi savoir ! Le partage et l’échange sont les clés pour avancer ensemble 🙂 !

 

Recherches effectuées pour trouver cet article

Rencontrer des personnes, se faire des amis, lier de nouvelles amitiés, faire des rencontres, rencontrer des personnes alignées avec qui on est, créer un environnement favorable à l’amitié, amitié, copains, faire de belles rencontres, avoir des amis fidèles, avoir de bons amis

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 réponses

  1. Marie Godard dit :

    Whaou je n’avais pas pensé que le besoin d’avoir des amis venait de l’origine de l’humanité, avec le fait que seul, l’humain disparaît 😮
    J’adore apprendre ce genre d’info ! Sinon très intéressant cet article, comme d’habitude ! On sent que tu es toi-même dans une démarche de te créer un réseau vertueux, avec une attitude enthousiaste et entrepreneur eheh ! 🙂

  2. Ton article est intéressant car tu y reprends des choses essentielles.
    Bien qu’il soit un peu moins pratique que ce que tu nous proposes habituellement, tu ne perds jamais le cours de ce pourquoi tu nous racontes ces choses.
    J’apprécie ainsi d’autant plus le message qu’il faut “entreprendre”, c’est à dire travailler pour faire de nouvelles relations qui comptent vraiment.
    Comme tu le soulignes, trop de gens pensent que les autres nous attendent… Et que c’est facile de se faire des amis, mais ils oublient beaucoup de choses que tu exprimes clairement.
    Merci pour ce rappel 😉

  3. En effet Guillaume, tu as l’air callé en développement personnel!

    Si tu n’avais pas mis la citation de JIm Rohn, je l’aurais ajouté en commentaire!!

    Je suis content que tu aies cité le livre “Comment se faire des amis” de Dale Carnegie. Ce livre est un véritable chef d’oeuvre! (il fait partir de mon top 3 des livres les plus bouleversants).

    Bonne continuation 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon livre "6 techniques pour améliorer votre communication dès aujourd'hui" :)